Paru le 27 décembre 2019

 

28 euros

341 pages

155 x 240 mm

ISBN 9791090129092

ISSN 2648-1499

 

Collection « Gauches d’ici et d’ailleurs »

 

 

À télécharger

 

> Plaquette de présentation de l'ouvrage

> Couverture HD

 

 

 

 

L’internationalisme
à l’épreuve des crises

La IIe Internationale et les socialistes
français, allemands et italiens

(1889-1915)

 

Elisa Marcobelli

 

Préface de Christophe Prochasson

 

 

 

Elisa Marcobelli a soutenu une thèse remarquée à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) dont le présent livre est issu. Étudier Les socialistes français, allemands et italiens face aux crises internationales au temps de la IIe Internationale (1889-1915), c’est en fait revenir au problème lancinant de la catastrophe initiale, la Grande Guerre, et de l’impossibilité de l’empêcher dans laquelle se sont trouvés peuples, gouvernements et partis. De grands historiens, comme Jacques Droz, Madeleine Rebérioux et Georges Haupt, ont déjà travaillé ces questions, mais les recherches d’Elisa Marcobelli permettent aujourd’hui d’aller plus loin. Non seulement elle dispose de leur acquis qu’elle connaît et maîtrise excellemment, mais elle renouvelle et rafraîchit connaissance et compréhension par une approche transnationale active. Au couple classique du socialisme français et de la social-démocratie allemande, décisif dans la perspective d’une stratégie pacifiste, du moins anti-belliciste, des socialistes, elle ajoute le cas original de l’Italie qui permet un élargissement et un décalage fructueux. Nous obtenons ainsi une étude belle et puissante, appuyée sur la connaissance directe des meilleures sources pour le socialisme de chaque pays. La réflexion, attentive et nuancée, aborde les difficultés de la période, et sait les mettre à profit pour mieux saisir la signification pour les hommes et les femmes d’alors du socialisme, de la nation et de l’Internationale. Les mots, les attentes, les sociétés ont évolué, mais les problèmes alors posés n’ont pas disparu de notre horizon.

 

 

 

Elisa Marcobelli est docteure en Histoire contemporaine de l’EHESS et de la Freie Universität de Berlin. Elle est membre du conseil d’administration de la Société d’études jaurésiennes, du groupe EUROSOC de l’Université de Rouen et du comité de rédaction des Cahiers Jaurès. Elle est l’auteure de plusieurs publications scientifiques sur l’histoire du socialisme français, allemand et italien d’avant 1914.

 

 

 

À découvrir au catalogue

       

> Découvrer nos collections

> Consulter l’ensemble du catalogue