Paru le 27 mars 2019

 

32 euros

577 pages

155 x 240 mm

ISBN 9791090129306

ISSN 2556-5753

 

Collection « Religions et sociétés »

 

 

À télécharger

 

> Plaquette de présentation de l'ouvrage

> Couverture HD

> Table des matières

> Avant-propos

> Introduction

Prix Bruno Durand
de l'Académie d'Aix 2019

Un siècle de vie dominicaine
en Provence (1859-1957)

Saint-Maximin et la Sainte-Baume

 

Sous la direction de Tangi Cavalin et Augustin Laffay

 

 

 

Saint-Maximin, pour beaucoup, c’est un monument historique, une basilique voulue au xiiie siècle par Charles II d’Anjou, le plus grandiose produit de l’architecture gothique en Provence. Pour d’autres, c’est aussi un point de départ de l’excursion ou du pèlerinage à la Sainte-Baume, site naturel exceptionnel, refuge choisi par Marie-Madeleine pour achever sa vie, au dire des traditions catholiques provençales. Du Moyen Âge à la Révolution française, ces lieux sont animés par des religieux de l’Ordre des prêcheurs. Entraînés par leur restaurateur, Henri-Dominique Lacordaire, ils en reprennent possession au xixe siècle et en font dès lors des points d’appui pour leur formation et leur prédication.

 

Ce sont ces communautés dominicaines d’hommes et de femmes, abritées derrière les hauts murs de Saint‑Maximin et nichées dans la falaise de la Sainte-Baume, que ce livre prend comme objet. Pleinement de leur temps, mais d’une manière spécifique, il leur faut sans cesse réinventer les formes de vie religieuse et d’annonce de la parole de Dieu leur permettant d’être fidèles à leur vocation : enquêtant sur les aspects les plus quotidiens de la vie communautaire comme sur les élaborations intellectuelles et spirituelles les plus complexes, les études historiques réunies dans cet ouvrage composent une approche aussi sensible que rigoureuse de la vie dominicaine à Saint-Maximin et à la Sainte-Baume à l’époque contemporaine. Chemin faisant, elles tissent un récit qui, loin d’être hors du siècle, s’intègre à part entière dans la grande histoire de la modernité occidentale.

 

 

 

Tangi Cavalin, IMM/CEMS/EHESS. Directeur du Dictionnaire biographique des frères prêcheurs.

 

Augustin Laffay, membre de l’Institut Historique de l’Ordre des Prêcheurs, archiviste de la province de Toulouse.

 

Avec la contribution de Paul Airiau, Régis Bertrand, Clément Binachon, Fabrice Bouthillon, Tangi Cavalin, Olivier Chatelan, Agnès Desmazières, Étienne Fouilloux, Michel Fourcade, Jean-Marie Guillon, Augustin Laffay, Frédéric Le Moigne, Jacques Prévotat, Yann Raison du Cleuziou, Christian Sorrel, Yvon Tranvouez et Nathalie Viet-Depaule.

 

 

 

À découvrir au catalogue

       

> Découvrer nos collections

> Consulter l’ensemble du catalogue