Paru le 24 février 2020

 

131 pages

120 x 190 mm

 

Hors commerce

 

 

À télécharger

 

> Couverture HD

Une œuvre de « solidarité sociale »

La caisse des écoles

du XVIIIe arrondissement

(1874-1966)

 

Charlotte Siney-Lange

 

Préface de Dominique Demangel

et Michel Dreyfus

 

 

 

Cet ouvrage se propose de revenir sur l’histoire plus que centenaire d’une institution curieusement oubliée de l’histoire de l’éducation, celle de la caisse des écoles. Autorisées en 1867 avant d’être rendues obligatoires en 1882, ces caisses avaient pour but de favoriser la fréquentation des écoles par les enfants les plus modestes, par diverses aides, alimentaires et vestimentaires. Montmartre, quartier particulièrement pauvre et densément peuplé en cette fin du XIXe siècle, est doté de l’une des plus anciennes caisses des écoles parisiennes, fondée en 1874. Du simple don de chaussures et de vêtements, la caisse des écoles du XVIIIe améliore progressivement ses prestations au point de devenir un des piliers de la vie sociale montmartroise, et un des acteurs les plus engagés dans le combat pour l’école laïque. Cantines scolaires, école de plein air et colonies de vacances, structures sanitaires et hygiéniques, remise de prix aux élèves les plus méritants, font d’elle un précieux allié de la IIIe République alors en pleine consolidation. Après avoir traversé les tumultes du xxe siècle, la caisse des écoles du XVIIIe arrondissement demeure aujourd’hui au centre de la vie scolaire municipale.

 

 

 

Charlotte Siney-Lange est docteure en histoire, chercheure associée au Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS), et membre de la Chaire ESS de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA).

 

 

 

À découvrir au catalogue

       

> Découvrer nos collections

> Consulter l’ensemble du catalogue