Paru le 25 mars 2015

 

314 pages

170 x 240 mm

 

Hors commerce

 

 

À télécharger

 

> Couverture HD

Une Fondation singulière

1984-2014

 

Jean-Pierre Mongarny et Éric Belouet

 

 

 

La Fondation Crédit Coopératif plonge ses racines dans les évolutions survenues, au mitan des années 1970, au sein de l’actuel Groupe Crédit Coopératif, qui se compose alors de deux entités principales : la Caisse Ccentrale de Crédit Coopératif (CCCC, dite « 4C ») et la Banque française de Crédit Coopératif (BFCC). En 1974, alors que cet édifice est en proie à d’importantes difficultés, Jacques Moreau, sous-directeur à la direction du Trésor, est appelé à son chevet. Le nouveau directeur général, porté à la présidence deux ans plus tard, va s’employer à assainir les comptes du Groupe – une tâche pratiquement achevée en 1980 –, mais également à le réorganiser, à renforcer son identité et à le doter d’une ambition nouvelle.

Ce projet est indissociable du contexte dans lequel il s’inscrit. C’est en effet au cours de la même période que sous l’influence du Comité national de liaison des activités mutualistes, coopératives et associatives (CNLAMCA), les rencontres entre théoriciens et praticiens débouchent sur la résurgence du concept d’économie sociale. L’expression, forgée à la fin du XIXe siècle dans une acception différente – il s’agissait alors de distinguer l’économie sociale de l’économie politique –, désigne désormais les entreprises qui ne relèvent d’aucune des trois catégories que sont les sociétés de capitaux, les entreprises individuelles et les entreprises publiques.

 

 

 

 

À découvrir au catalogue

       

> Découvrer nos collections

> Consulter l’ensemble du catalogue